Coaching vs Thérapie

Le développement du coaching comme approche de changement et mode d’accompagnement a pris suffisamment d’importance ces dernières années pour que la frontière entre coaching et thérapie s’affirme avec clarté. Encore faut-il que la signification de ces deux termes soit explicite tant au niveau du processus que de la posture car, admettons-le, les outils sont identiques.

La thérapie est basée sur un travail en profondeur, une recherche du « pourquoi » d’un symptôme, d’un mode de fonctionnement via des prises de conscience de certains évènements ou constructions du passé pour aller vers une reconstruction et un mieux-être, une autre façon de vivre avec son histoire.
Pour ce faire, la « posture du thérapeute » est une posture ayant pour visée le dépassement de la souffrance, la reconstruction de l’estime de soi et une maturation de la personnalité.

Le coaching se définit comme une relation suivie dans une période définie qui permet au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle et personnelle. A travers le processus de coaching, le client approfondit ses connaissances et améliore ses performances. (Définition ICF)

La « posture du coach » sera directement centrée sur l’accompagnement et la mise en action. Le coach vise à renforcer l'autonomie et le déploiement du potentiel des personnes qu’il accompagne. Son postulat de départ est que toute personne (ou équipe) possède les talents, les ressources dont elle a besoin pour s’épanouir et s’exprimer pleinement. Le rôle du coach est alors de lui permettre de mettre en action et de déployer toutes ses ressources.

Le coaching n'est donc ni de la psychologie ni de la psychanalyse puisque le psychologue, l’analyste ou le psychiatre cherche "pourquoi" alors que le coach cherche "comment" atteindre son objectif. A la différence de la psychothérapie qui ouvre l’accès à une explication sur la nature du problème que connaît la personne, le coaching ne répond pas à une souffrance psychologique mais au besoin de comprendre, d'appréhender une situation nouvelle et de rétablir un équilibre. Le coach va travailler sur l’ici et maintenant et non sur le passé afin de créer un espace pour aider le coaché à établir sa solution.

Le coach ne va donc pas s'intéresser à votre histoire passée mais vous aider à mieux analyser le présent afin de préparer le futur et mettre tous les atouts de votre côté.

Séverine LIEVIN-TARTAUD,
Psychologist of Eutelmed Network

Coaching vs Thérapie
Share this

Subscribe to Eutelmed